Sculpture Malagan Nouvelle-Irlande, Île du... - Lot 47 - De Baecque et Associés

Lot 47
Got to lot
Estimation :
50000 - 80000 EUR
Result without fees
Result : 50 000EUR
Sculpture Malagan Nouvelle-Irlande, Île du... - Lot 47 - De Baecque et Associés
Sculpture Malagan
Nouvelle-Irlande, Île du Nord
H. 132 cm

Provenance
Collectée au cours de l'expédition de La Korrigane en 1935 (inv.1117)
Mis en dépôt au musée de l'Homme (D.39.3.511)
Etude Maurice Rheims, Collection océanienne du voyage de La Korrigane, 4-5 décembre 1961, lot 53, Planche III, reproduit
Pierre et Claude Vérité, Paris
Enchères Rive Gauche, Collection Vérité, 17-18 juin 2006, lot 278
Publication
Revue, Connaissance des Arts, mars 1961, p.42
De mars 1934 à juin 1936, le morutier transformé en yacht luxueux La
Korrigane, avec un équipage de neuf marins, effectue un voyage autour du globe à une époque où la colonisation n'avait pas encore totalement transformé les sociétés des archipels océaniens. Sur les cinq membres de l'expédition (Etienne et Monique de Ganay, Charles et Régine van den Broek d'Obrenan et Jean Ratisbonne) trois sont des descendants des frères Schneider créateurs des Forges du Creusot. Ils rapportent de leur voyage plusieurs milliers de photos et deux mille cinq cents objets collectés tout au long de leur périple. Plus de deux mille cents pièces furent mises en dépôt au musée de l'Homme jusqu'à leur mise en vente aux enchères à l'Hôtel Drouot, les 4 et 5 décembre 1961. Environ un tiers de la collection se trouve actuellement conservée au musée du quai
Branly-Jacques Chirac (Coiffier, 2001 et 2014), de nombreuses autres pièces se trouvent dispersées dans les plus grandes collections océaniennes privées ou publiques.
Après quelques escales dans les îles Salomon, La Korrigane jette l'ancre, le 13 août 1935, dans le port de Rabaul. Les autorités australiennes fournissent aux visiteurs tous les visas et autorisations nécessaires pour leur séjour en Nouvelle-Guinée (van den Broek, 1939:166). Les Korrigans sont très impatients de collecter des objets de Nouvelle-Guinée puisque, dès le lendemain de leur arrivée, ils se rendent dans un magasin Burns
Philp avec monsieur Webb, le di
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue