Exceptionnelle vente Montagne à Lyon

MONTAGNE #8
Un tableau exceptionnel de Gabriel LOPPÉ (1825-1913) et la bibliothèque savoyarde de Monsieur X. aux enchères à Lyon les 16 et 17 décembre 2021.


DE BAECQUE & Associés annonce deux importantes ventes aux enchères, les jeudi 16 et vendredi 17 décembre 2021 à Lyon, dédiées à la Montagne pendant laquelle seront mis aux enchères : un tableau exceptionnel de Gabriel LOPPÉ (1825-1913) et la bibliothèque savoyarde de Monsieur X.

Forte spécialité de l’étude depuis plus de cinq ans, la maison de vente clôture son année par une vacation entièrement consacrée à la Montagne.

Le jeudi 16 décembre 2021, la première partie de la vente sera consacrée à la dispersion d'une bibliothèque d'un collectionneur ; près de 200 grands textes sur la Savoie et les montagnes "Itinéraires savoyards" :  Horace Bénédict DE SAUSSURE (1740-1799), Johannes BLAEU (1596-1673), Marc-Théodore BOURRIT (1739-1819), Amédée de FORAS (1830-1899) ...

Parmi ces lots, "Theatrum Statuum Regiae", une édition originale exceptionnelle de 1682 sur la Savoie - l'un des plus beau livre sur la région - éditée par le cartographe et éditeur néérlandais Johannes BLAEU (1596 - 1673). Estimé 25 000 / 30 000 €  par le cabinet Edgard Daval, cet ouvrage regroupe 141 cartes, portraits, vues ou encore gravures sur la Savoie - un travail de près de vingt années pour l'éditeur.

Le vendredi 17 décembre, au cours de la seconde partie de la vente, sera mise aux enchères une oeuvre exceptionnelle de Gabriel LOPPÉ (1825-1913),  estimée 60 000 / 80 000 € témoignant de l'oeuvre singulière de l'artiste, premier peintre alpiniste. 

Ses nombreuses représentations des hautes altitudes en font le peintre de montagne référence des Alpes. 

En décembre 2021, Jean-Marie SARRAU, commissaire-priseur associé, portera au sommet DE BAECQUE & Associés en dispersant d’abord cette superbe bibliothèque consacrée à la Savoie et Haute-Savoie, puis un ensemble de peintures de montagne dont de belles œuvres de Marcel WIBAULT et l’œuvre remarquable de Gabriel LOPPÉ.

Jeudi 16 décembre 2021 
Bibliothèque de Monsieur X.: Itinéraires Savoyards
Lot phare :

 

BLAEU (Johannes) (1596 - 1673).
Theatrum Statuum Regiae Celsitudinis Sabaudiae Ducis, Pedemontii principis, ... Pars prima, exhibens Pedemontium ... Pars altera illustrans Sabaudiam. 
 
Amsterdam, heirs of Johannes Blaeu, 1682. 2 volumes in folio maxi, velin rigide ivoire à recouvrement, encadrement doré à la Du Seuil sur les plats, fers dorés aux angles, sphère armillaire dorée entourée de rinceaux au centre des plats, dos lisse orné de rosettes dorées, tranches dorées (reliure de l’époque).
 
Estimation : 25 000 / 30 000 €
 
Edition originale du plus beau livre sur la Savoie
Ces 2 magnifiques volumes, imprimés sur grand papier de Hollande sont illustrés de 141 cartes, vues de ville en perspective, portraits, plans topographiques, d’une qualité et d’une finesse exceptionnelle. Le premier tome est consacré essentiellement à Turin et aux villages du Piémont ; le second offre des vues cavalières de Chambéry, Montmélian, Moûtiers, Annecy, Saint-Jean-de-Maurienne, Thonon, Rumilly, Sallanches avec en arrière-fond un panorama du Mont Blanc, Bonneville, Évian,... Ces gravures, pour la plupart sur double ou triple feuillets, sont impressionnantes par leur élégance et leur charme artistique, d’un intérêt historique et géographique particulier. Elles sont dues pour la plupart à Giovanni Tommaso Borgonio, cartographe piémontais.
La réalisation du Theatrum Sabaudiae demanda près de 20 ans, et poursuivait plusieurs intérêts : Etablir un état des lieux précis de la Maison de Savoie, et surtout démontrer la puissance de cette dernière auprès des autres maisons princières d’Europe. Les textes accompagnant les vues sont rédigés par l'historiographe baroque Emanuele Tesauro, piémontais (1592–1675).
Exemplaire conservé dans son beau velin doré, reliure propre à l’éditeur hollandais Blaeu.


Vendredi 17 décembre 2021
Tableaux et art populaire
Lot phare :

Gabriel LOPPÉ (1825-1913)
Alpinistes sur le glacier de l'Unteraar
Huile sur toile signée en bas vers la gauche
H. 100 cm L. 75 cm
Estimation : 60 000 / 80 000 €
 

Le glacier de l’Unteraar dans le canton de Berne en Suisse est un des lieux de naissance de l’alpinisme et de la géologie moderne. En effet, dès les années 1827 des scientifiques comme Louis Agassiz (1807-1873) et Franz Josef Hugi (1791-1855) escaladèrent et étudièrent ce sujet exceptionnel.

Gabriel Loppé offre ici une vue d’une région qui lui fut chère : dès les années 1850 il s’initia à l’alpinisme dans le canton de Berne, notamment à Grindelwald. Par la suite il ne manqua pas d’exposer cette région lors de ses envois à Paris aux Salons de la Société des Artistes français de 1884 (N°1570), 1886 (N°1509) ou encore 1889 (N°1726).
Ici deux alpinistes font une halte sur le glacier dans un paysage grandiose dominé par le Finsteraarhorn et l’Agassizhorn. La composition de Gabriel Loppé est parsemée de roches qui affleurent au milieu des neiges : on ne peut s’empêcher d’évoquer ici « l’hôtel des Neuchâtelois » qui fut un énorme bloc au milieu du glacier sous lequel s’abritaient les explorateurs dont Agassiz et qui fut rendu célèbre par les récits des voyageurs.
Dans une savante composition, où le spectateur est transporté de l’obscurité des crevasses au premier plan jusqu’à la lumière du ciel d’azur, Loppé restitue avec vérité l’impression de sublime qui semble étreindre les deux voyageurs perdus au centre de la composition.



Gabriel LOPPÉ (1825-1913)
Alpiniste, peintre et photographe, Gabriel LOPPÉ est le premier peintre alpiniste. Ses nombreuses représentations des hautes altitudes en font le peintre de montagne référence des Alpes : 
Chamonix, le Cervin, les Dolomites, le mont Rose, la Jungfrau ou encore le Mont-Blanc, dont il fera 40 ascensions. 

C'est la vue de 2 peintres peignant sur le motif en haut du Pic Saint Loup, dans l'Hérault au nord de Montpellier qui constitue une révélation pour Gabriel Loppé en 1843. Il a alors 17 ans et cela décide de son avenir de peintre de paysage. Trois ans plus tard en 1946, ses parents ont accepté son choix et l'envoient étudier la peinture à Genève dans l'atelier du maître Diday. Mais l'atelier est fermé quand il arrive. Son instinct et le hasard des rencontres l'amènent alors à voyager vers le centre de la Suisse, dans l'Oberland bernois, à Meiringen. C'est son premier contact avec l'école genevoise de paysage alpestre. Des élèves de Diday et Calame sont là pour travailler sur le motif et Loppé se joint à eux. Durant ce séjour, Loppé découvre aussi l'alpinisme car un célèbre grimpeur anglais Beresford Walker dont il fait la connaissance lui propose de l'accompagner au col du Grimsel. Il découvre ainsi un monde nouveau et fascinant qu'il ne quittera jamais, celui des glaciers.

Il étudiera ensuite les maîtres hollandais au Louvre, vivra à Annecy puis à Genève et Paris mais dès l'été 1849, Loppé découvrira Chamonix où il retournera tous les étés jusqu'en 1912, un an avant sa mort.
Ses premières œuvres seront souvent acquises par des alpinistes britanniques qui furent les premiers à découvrir les sommets alpins et il sera le premier membre étranger à intégrer le très select Alpine Club de Londres en 1864 qui conserve aujourd'hui encore certains de ses tableaux dont un fameux "coucher de soleil depuis le sommet du mont Blanc". Il y exposera régulièrement chaque année jusqu'en 1908 ainsi qu'à la Royal Academy de Londres et dans des galeries privées comme celle de Conduit Street.
Il exposera aussi fréquemment  à Paris, notamment pour les expositions universelles (1867, 1878, 1889), au Salon officiel (1881, de 1884 à 1887, 1889, 1894) ainsi qu'à Genève et Zermatt  régulièrement.
A Chamonix, quelques très grands formats sont exposés au centre des Congrès du Majestic. Le Musée Alpin dispose aussi de plusieurs tableaux.


Nous remercions le Comité Gabriel Loppé pour son aide dans la rédaction de cette présentation, 

Vente aux enchères 
Montagne
Jeudi 16 décembre : Bibliothèque d'un collectionneur : Itinéraires savoyards
Vendredi 17 décembre : Tableaux - Art populaire
 
Exposition publique 
Mercredi 15 décembre 
 
Hôtel des ventes
70 rue Vendôme 69006 Lyon
 
Information grand public : lyon@debaecque.fr