Ecole FRANÇAISE du XVIIIème siècle d’après Hyacinthe RIGAUD

Lot 68
Got to lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Ecole FRANÇAISE du XVIIIème siècle d’après Hyacinthe RIGAUD
Louis XIV en grand costume royal
Huile sur toile
54 x 46 cm.
Collection privée

« On a exposé le portrait du roi dans le grand appartement de Versailles ; il est en pied avec l’habit royal. Cet ouvrage est de M. Rigaud. Jamais portrait n’a été mieux peint ni plus ressemblant ; toute la cour l’a vu et tout le monde l’a admiré [...]. ».
Ce simple avis, publié au début de l’année 1702 par le Mercure Galant1, constitue l’un des premiers témoignages du succès remporté par le nouveau portrait de Louis XIV, peint un an plus tôt par Hyacinthe Rigaud et dont nous présentons une réplique à l’identique, réduite aux 1/5e. La grande qualité de son exécution, l’application presque miniaturiste dans le rendu des traits du roi ne laissent pas d’interroger sur son auteur et sur la destination de l’œuvre.
L’image créée par Rigaud en 1701, celle d’un monarque vieillissant bientôt parvenu au terme de son règne, avait fortement marqué l’iconographie royale et scellé définitivement les codes du « portrait en représentation » pour les générations à venir. Le roi avait pourtant déjà posé à de nombreuses reprises devant le pinceau d’artistes aussi reconnus que Jean Nocret, Henri Testelin, Antoine Dieu, Nicolas et Pierre Mignard, Claude Lefevbre, Louis Elle Ferdinand II, Charles Étienne Geuslain, Nicolas-René Jollain, René Antoine Houasse ou Charles Le Brun. Tous avaient réussi dans la figuration de la pompe royale ou militaire, parfois idéalisée, montrant le roi à cheval, debout ou assis en habit de sacre sur son trône. En 1701, on attendait peut-être encore le portraitiste capable de transfigurer le monarque et d’imposer définitivement l’image d’un modèle des cours européennes. Hyacinthe Rigaud fut choisi. Il n’était pas inconnu de la cour car, selon Saint Simon, il « était le premier peintre de l’Europe pour la ressemblance des hommes et pour une peinture forte et durable ».
Arrivé à Paris en 1681 depuis sa Catalogne natale, et après un passage form
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue