Michel ROUX-SPITZ (1888-1957)

Lot 312
1 000 - 1 500 €
Laisser un ordre
Votre montant
 
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Michel ROUX-SPITZ (1888-1957)

Études pour le Monument aux Morts de la Guerre 1914-1918 de la Ville de Lyon, sur la rive droite de la Saône au débouché du Pont de l'Homme de la Roche, 1920
DV

Ensemble de dessins (15), 5 grandes compositions à l'encre (plume) présentant les façades du monument, 3 sont titrés (Extrémité du portique, Tombe du mort inconnu, Le portique des noms) 57,5 x 37 cm (4) et 35 x 54 cm, 10 études sur calques montrant les plans du bâtiment et son insertion dans le site, certaines datées du mois de septembre 1920, d'autres présentant de très intéressantes notes manuscrites «Tenir compte cependant de l'effet photographique... « (formats divers de 22 x 37 à 30 x 65 cm env.) quelques feuilles déchirées ou avec des manques

Premier grand prix de Rome en 1920 avec Un Monument à la Victoire, il n'est donc pas étonnant de voir Michel Roux-Spitz participer aux concours pour le Monument aux Morts de la ville de sa ville natale, sachant la réflexion poussée qu'il avait su mettre en oeuvre pour un tel sujet. C'est donc très probablement depuis la Villa Médicis, qu'il élabore les premiers dessins de cet ambitieux projet. Le concours de Lyon présente l'originalité de ne pas imposer l'emplacement du monument, exigeant comme seule contrainte la présence d'un espace suffisant pour inscrire la liste nominale des 10 600 victimes. Ce postulat ajoutait aux problématiques d'architecture celle de l'intégration au site, voire l'anticipation de l'aspect monumental ou dramatique de celui-ci. C'est le premier maitre de Michel Roux-Spitz à l'école des Beaux-Arts de Lyon, Tony Garnier (1869- 1948), qui ayant concouru avec pas moins de six propositions dont un gigantesque mausolée à la Croix-Rousse, remporta le concours avec son projet de l'Ile aux Cygnes au coeur du Parc de la Tête d'Or.
Nos dessins semblent complétement inédits et seule la reproduction photographique d'une maquette du monument illustre ce programme dans la monographie consacrée à l'architecte et publiée par Mardaga en 1983, sous la direction de Michel Raynaud
On joint 2 grands dessins à l'aquarelle et à l'encre vers 1910, études d'une porte monumentale pour une probable exposition internationale liée à l'aérostation et à l'aviation (32,5 x 68 cm) et quatre photographies de projets de réalisations de l'architecte (Concours pour des petits logements hygiéniques (Concours Weitz) avenue Jean Jaurès à Lyon, 1919; Projet pour la gare de la Croix-Rousse à Lyon, 1930; Projet pour le Groupe municipal d'éducation sociale à Lyon, 1932; Projet de surélévation des Galeries Lafayette à Paris, 1930)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue