École FRANÇAISE du XIXe siècle

Lot 43
3 000 - 5 000 €
Résultats sans frais
Résultat : 11 000 €

École FRANÇAISE du XIXe siècle

Album de dessins comprenant vingt planches (à raison de deux frises sur la même feuille par planches) illustrant les frises de la colonne
Vendôme. Crayon noir
Chaque frise: H. 5,7 cm - L. 22,1 cm
Album: H. 26,5 cm - L. 34,5 cm DB
Traces de mise aux carreaux
Les dessins sont insérés dans des montages en papier cartonné, reliure en maroquin d'époque Romantique, titré à l'or dans un cartouche Colonne Vendôme
Notre album est préparatoire aux gravures reprenant les motifs des frises de la colonne. Les dessins originaux pour le décor de la colonne ont été réalisés par Pierre-
Nolasque Bergeret, F. Mazois et B. Zix. Ils possèdent le fini nécessaire à l'exécution des motifs par le graveur.
De petits cercles sont indiqués sous les dessins: ils ont ensuite été repris dans les gravures et remplis par la numérotation des épisodes de la campagne militaire.
La première parution contenant le détail des motifs de la frise date de 1822 et s'intitule La colonne de la Grande Armée d'Austerlitz ou de la Victoire, monument triomphal érigé en bronze, sur la place Vendôme de Paris. Description, accompagnée de 36 planches représentant la vue générale, les médailles, piédestaux, bas-reliefs et statues [...]. Par Ambroise Tardieu.
Dans cet ouvrage on apprend page 74 que: «Les bas-reliefs et ornements dont on vient d'offrir la gravure et la description avaient, d'après les ordres du gouvernement d'alors, été recueillis, dessinés et gravés pour en former un grand ouvrage, qui devaient paraître le 15 août 1810, époque où la Colonne de la grande armée a été livrée à tous les regards. Des motifs de convenance en firent ajourner la publication.
Napoléon venait de s'allier à la maison impériale d'Autriche, par son mariage avec l'archiduchesse
Marie-Louise: il ne voulut point qu'on multipliât l'image de trophées peu glorieux pour les armes d'une famille devenue la sienne. Les journaux du temps furent tenus aussi à une grande réserve, et l'on y chercherait en vain des indications satisfaisantes sur un monument généralement admiré dans son ensemble, mais très peu connu dans ses détails.»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue