Michel ANDRAULT (né en 1926)

Lot 276
Aller au lot
700 - 1 000 €
Résultats sans frais
Résultat : 850 €

Michel ANDRAULT (né en 1926)

Le grand escalier
Bois
H. 47,5 cm L. 33 cm P. 34 cm
Pièce unique

Michel Andrault fait partie de notre paysage visuel, il nous est familier. Qui n'a jamais admiré l'énergie vivante du palais omni-sport de Bercy ou la tour Totem du 15e arrondissement de Paris empilant ses cellules de vie brillantes et douces, solides et organiques? Ces réalisations parmi d'autres sont nées au sein du cabinet d'architectes Andrault-Parat créé en 1957 par les fraîchement diplômés de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. L'architecture de Michel Andrault nous ouvre les portes de son imaginaire.
L'Afrique, l'Asie, l'Amérique du Sud furent autant de terrains d'exploration visuelle dont Andrault et son épouse ont rapporté une partie de leur fabuleuse collection.
Les objets et sculptures qui la composent ont nourri ses sculptures de leur formes et de leur matière, de leur énergie aussi. Mais les oeuvres africaines ou de Nouvelle - Irlande, les masques pré-colombiens quoique purs et architecturés ne sont pas suffisants. Il faut aller plus loin.
Un architecte reste fidèle au volume. En observant ses bronzes ou ses villes imaginaires en bois on perçoit l'humour bienveillant du personnage, son immense culture formelle et une poésie certaine. Le regard d'Andrault saisi l'humain dans ses trois dimensions interrogeant sans relâche le siège de son âme - le crâne - dans sa nature profonde avec cette liberté caractéristique des scientifiques que l'étendue des connaissances affranchi des dogmes sociaux.
Michel Andrault a sculpté toute sa vie. Ses sculptures sont autant de jalons de ses expériences, de ses émotions, de ses découvertes et du regard qu'il a porté sur ses contemporains à qui il a offert des lieux de vie et de travail.
Géraldine d'Ouince

«Une feuille de papier, un crayon, une plume, un pinceau et le plaisir est là.
Tracer sur le papier des rêves venus de très loin, des rêves oubliés, inventer des paysages improbables, fantasmer une architecture impossible, redessiner cent fois un crâne, sans jamais être satisfait, voilà un vrai plaisir toujours renouvelé. Ces dessins sont souvent à l'origine de mes sculptures.»

Michel Andrault
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue