Masque Matua Nouvelle-Irlande, Ile du Nord...

Lot 66
Aller au lot
30 000 - 50 000 €
Résultats sans frais
Résultat : 62 000 €

Masque Matua Nouvelle-Irlande, Ile du Nord...

Masque Matua
Nouvelle-Irlande, Ile du Nord
H. 64 cm

Provenance
Übersee-Museum, Brême (inv.D14304)
Cédé en 1974 à Walter Kaiser
Ralph Nash, Londres
Félicia Dialossin (Galerie Argiles), Paris
Philippe Solvit, Paris
Ricqlès, 7 juin 1988, lot 36
Ce masque provient de l'Übersee-Museum de Brême. Suite à des bombardements durant la Seconde Guerre Mondiale une grande partie des archives du musée a été détruite. Nous ne savons donc pas qui a collecté cet important masque, ni à quelle date.
Selon Beaulieu (in Hourdé, C.-W., Realm of the Ancestors, 2018), Hugo
Schauinsland, directeur du musée d'histoire naturelle et d'ethnologie de la ville de Brême dès sa fondation en 1887, déploya toute son énergie à développer les collections dont il avait la charge. Il se rendit d'ailleurs lui même en Océanie à bord des navires de la Norddeutschen Lloyd, compagnie maritime de Brême, afin de tisser des liens avec les coloniaux et les inciter à collecter des oeuvres pour son institution. Parmi ces derniers citons Häsner et surtout Nauer qui participèrent à étoffer les collections de Brême.
Superbe masque Matua constitué d'un visage principal noyé sous un décor foisonnant, composé d'oiseaux et de poissons volants, et encadré par une paire d'oreilles ajourées. Ces dernières, réalisées symétriquement, figurent un buste anthropomorphe, les bras levés, dont la bouche entrouverte laisse échapper un serpent venant mordre la tête d'un poisson volant. Accidents, usures, recollages.
Gunn (1997) explique que ces «masques errants étaient chargés de lever les tabous à la fin des cérémonies commémoratives Malagan». Voir op.cit., p.136, fig.36 pour un masque comparable conservé au musée
Barbier-Mueller (inv.4318).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue