Ensemble de bobines de filé or, environ 130... - Lot 271 - De Baecque et Associés

Lot 271
Aller au lot
Estimation :
200 - 300 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 600EUR
Ensemble de bobines de filé or, environ 130... - Lot 271 - De Baecque et Associés
Ensemble de bobines de filé or, environ 130 bobines contenues dans une boite marquée or vrai 17/18.000 m.

Histoire de l'entreprise de Broderies Mécaniques de la famille Jacolin
Historique: Dès 23 ans, Henry Jacolin (1881-1967), mise sur l'avenir de l'industrie: en 1904, après une formation en commerce, gestion, comptabilité, en «volontariat» en entreprise, il emprunte 15 000 F pour acheter le fonds d'un atelier de broderies mécaniques situé à Vaise (quartier de Lyon), comprenant un stock de tissus, broderies pour la lingerie (corsages), 12 métiers à broder dont 8 à bras, et un métier Saurer à pantographe. Très vite débordé de commandes, il fait faire du travail à façon à St Quentin. Il déménage en 1909 dans une usine qu'il a fait construire à Caluire et rajoute deux nouveaux métiers de 10 yards. Le personnel comprend alors 25 ouvriers et ouvrières, un contremaître, une secrétaire. La production est arrêtée pendant la guerre de 14-18. En 1927, il construit une nouvelle usine, toujours à Caluire, dans la propriété des Petites
Brosses qu'il a achetée en 1922. Son fils aîné, Jean, vient le seconder en 1930. La production est maintenue pendant la guerre de 39-45 malgré de grandes difficultés d'approvisionnement en matières premières et la fermeture des débouchés vers la Grande Bretagne dès 1939 et l'Afrique du Nord en 1942. La production est arrêtée en 1954, suite à la crise du textile, mais l'entreprise continue pendant quelques années à donner du travail à façon à Roanne, Tarare...
NB: En 2015, les descendants de la famille Jacolin ont donné, la plus grande partie des échantillons de broderies au Musée des Tissus de Lyon, et une petite partie au «Conservatoire de la Broderie de Lunéville».
La production: La fabrication de guipure et de broderie anglaise sur coton, pour jabots-blouses, corsages et entre-deux en 1904, puis pour robes à la fin des années 1930, a perduré jusqu'à la fermeture de l'entreprise. De 1928 à 1931, création de superbes broderies
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue