LOT NON PRÉSENTÉ EN LIVE. ENREGISTREMENT... - Lot 24 - De Baecque et Associés

Lot 24
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 730 000EUR
LOT NON PRÉSENTÉ EN LIVE. ENREGISTREMENT... - Lot 24 - De Baecque et Associés
LOT NON PRÉSENTÉ EN LIVE. ENREGISTREMENT PRÉALABLE NECESSAIRE POUR ENCHERIR AVEC UN DÉPOT DE GARANTIE DE 6.000 € MERCI DE NOUS CONTACTER PAR EMAIL : LYON@DEBAECQUE.FR Beau Coran Ottoman copié par Kazasker Mustafa 'Izzet Efendi Encre, pigments polychromes et or sur papier. Turquie, Istanbul, daté 1283 AH / 1866-67 AD H. 19 cm- L. 12,4 cm- P. 3,6 cm AR Ce Coran de grande qualité s'achève sur diverses prières (dont une dédiée au Sultan 'Abdülaziz), puis est signé par « l'esclave de la maisonnée du manteau » (bende-i al-i 'aba) Seyyid 'Izzet Mustafa, et daté 1283 de l'Hégire (1866-67). C'est ainsi que signait le calligraphe de renom Kazasker Mustafa 'Izzet Efendi. Né à Tosya en 1216 de l'hégire (1801), il arriva à Istanbul avec sa mère après la mort de son père. Après avoir attiré l'attention du Sultan Mahmud II avec sa parfaite récitation du Coran, il intégra les enseignements du Palais, et fut formé à la calligraphie par le maître Yesarizade Mustaf Izzet Efendi. Il devint ensuite l'un des grands calligraphes de son temps, était aussi un joueur de ney accompli, et obtint la position de Juge Militaire en Chef (Kazasker) de Roumélie, Il mourut en 1293 (1876). Pour sa biographie complète, voir : M.Ugur Derman, Letters in Gold: Ottoman Calligraphy from the Sakıp Sabancı Collection, Istanbul, New York, 1998, pp. 116-118. Le manuscrit s'ouvre sur un bifolio richement enluminé en polychromie et or de mandorles, arabesques et motifs floraux foisonnants, frises d'entrelacs et cartouches fleuronnés, encadrant les premiers versets du Coran rédigés dans des nuages sur fond doré. La suite du manuscrit se compose d'un texte en fine calligraphie naskh réparti sur 13 lignes par page dans des filets d'encadrement dorés, avec les titres de sourates et les vignettes marginales délicatement enluminés. La belle reliure en cuir brun est à décor profondément estampé formant des mandorles, à décor doré sur les fonds formant des motifs de rinceaux et nuages tchi en négatif. Elle comporte sur le sertab (partie recouvrant la tranche) un verset coranique (56:79 « Que seuls les purifiés touchent »). Il est accompagné de sa pochette comportant également un riche décor estampé et doré. Nous remercions Will Kwiatkowski pour son aide pour l'identification et la description de ces manuscrits ottomans
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue