Jean DUBUFFET (1901-1985) Masque de théâtre... - Lot 38 - De Baecque et Associés

Lot 38
Aller au lot
Estimation :
80000 - 120000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 130 000EUR
Jean DUBUFFET (1901-1985) Masque de théâtre... - Lot 38 - De Baecque et Associés
Jean DUBUFFET (1901-1985)
Masque de théâtre IV, 6 mars 1969
Transfert sur polyester, monogrammé et daté 69 sur le côté droit
Pièce unique, originellement montée sur un socle de plexiglass
H. 39,5 cm - L. 31,5 cm - P. 5 cm hors socle
H. 46,5 cm - L. 31,5 cm - P. 20 cm avec socle DV
OEuvre légèrement empoussiéré avec quelques infimes manques de peinture noire sur les bords et un très petit éclat à l'arrière

Bibliographie :
Max Loreau, Catalogue des travaux de Jean Dubuffet, fascicule XXIV : Tour aux figures, amoncellements, cabinet logologique. Paris, Weber, 1973, décrit et reproduit sous le numéro 130, page 132
Cette oeuvre est la quatrième de la rare série des Masques de théâtre qui ne connaît que cinq déclinaisons

Provenance :
Collection Michelle et Pierre Fagot, don de Henri Creuzevault à sa fille et son gendre.

Le foisonnement créatif de Jean Dubuffet est sans équivalent dans la seconde moitié du XXe siècle. L'artiste agissant avec une liberté créative totale canalisée par une rigueur extrême dans la réalisation de ses oeuvres et l'organisation de ses travaux, procède par séries, épuisant les potentialités créatives d'une idée, d'une thématique, d'une technique, d'un support ou d'un matériau tout en s'autorisant bien évidemment des allées et venues.
A partir de 1962 débute le très ambitieux cycle de L'Hourloupe, facétieuse dénomination qui regroupe des créations très variées, passant des environnements monumentaux comme La Closerie Falbala (1971-1973) à La Tour aux figures (1968-1985), au spectacle vivant à l'instar de Coucou Bazar (1973), sans oublier des toiles, dessins et sculptures, caractérisés par la présence de trois couleurs essentielles, rouge, bleu et blanc, de plus en plus ponctuées par des rayures ou hachures.
Dans le registre de la sculpture essentielle dans le cycle de L'Hourloupe, Jean Dubuffet élabore une technique totalement innovante en travaillant des matériaux totalement synthétiques, le polyester, l'époxy ou même le polystyrène.
La très courte suite des Masques de Théâtre, comprenant seulement cinq créations, fait suite à l'achèvement du Cabinet Logologique qui a occupé l'artiste d'août 1967 à février 1969, lieu méditatif aujourd'hui situé au coeur de La Closerie Falbala.
Ces étonnantes figures ne sont pas sans évoquer les sept personnages monumentaux conçus à la fin de l'année 1967, praticables préfigurant le ballet Coucou Bazar, mais possèdent indéniablement leur propre autonomie, qu'il ne paraît pas incongru d'interpréter comme un catalogue de figures d'expression, dont la variété plastique évoque les fameux masques du théâtre nô.

Cette sculpture est la troisième de cette suite de cinq à être proposée en vente aux enchères publiques par la Maison De Baecque & associés, après le succès de Masque de théâtre II adjugé le 11 décembre 2019 et celui de Masque de théâtre I, adjugé le 19 novembre 2021, ces deux précédentes sculptures provenant de la collection de Colette Creuzevault.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue