Rare coffre de voyage en cuir brodé, travail...

Lot 98
Aller au lot
2 000 - 2 500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 21 000 EUR

Rare coffre de voyage en cuir brodé, travail...

Rare coffre de voyage en cuir brodé, travail indo-portugais, XVIIe siècle, broderie en cordonnet crème au point passé plat et point de nœud, couvercle à décor de rinceaux feuillagés et de cartouches aux oiseaux et petits mammifères. Sur le devant et les côtés, deux soldats coiffés de casques en mitre et armés d'arquebuses sont disposés de part et d'autre de la serrure. Sous les poignées, entre deux volatiles, une élégante coiffée d'un chapeau porte un gobelet à ses lèvres, les contre-fonds sont abondement brodés de rinceaux et entrelacs. Les pentures, les poignées latérales et la serrure sont en fer ouvragé. L''intérieur est en vannerie recouverte d'une forte toile de lin, H. 31 cm, Larg. 43 cm, Prof. 54 cm Accidents, sans clé Seulement cinq à six coffres similaires à celui-ci sont recensés, quatre sont conservés dans les collections publiques : deux au Musée de Cluny, un autre provenant de la Collection Louis Vuitton au Musée des Arts décoratifs de Paris (inv.987.32) et le quatrième dans un musée allemand. La destination propre de ce type de coffre reste à définir précisément. Accessoire raffiné de hauts personnages voyageant, leur contenu devait être de la plus grande valeur ; deux soldats armés gardent la serrure. L'évidence serait de penser à des pierres précieuses, de l'orfèvrerie ou du numéraire mais dans cette hypothèse ce coffre s'avèrerait être alors à la fois trop fragile pour supporter durablement le poids du contenu et le cuir insuffisamment robuste pour interdire son effraction. Sur l'un des autres coffres connus figurent des personnages fumant la pipe et sur celui-ci la femme portant un gobelet à ses lèvres. Lire ces éléments de décor comme une évocation signifiante du contenu permet de penser que ce type de coffre était destiné au transport et à la conservation des denrées très convoitées alors que sont les feuilles de tabac et de thé ou encore les grains de cacao et de café, l'habillage intérieur en vannerie et toile étant tout à fait approprié à leur bonne conservation. :Bibl. : Clouzot (H.), Cuirs décorés Cuirs exotiques, Calavas, Paris, s.d.(vers 1930), pl. I à IV. L'Invitation au voyage, Autour de la donation Louis Vuitton Catalogue d'exposition, Musée des Arts décoratifs 1987. ; No 4 du catalogue.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue