Jan WEENIX (Amsterdam 1640 - 1719)

Lot 49
Go to lot
Estimation :
60000 - 80000 EUR
Result without fees
Result : 98 000EUR
Jan WEENIX (Amsterdam 1640 - 1719)
Chasseur sonnant le cor et chien de chasse au trophée de loup Toile 150 x 176,5 cm Au revers du châssis, un n° 43 Dans un cadre en bois sculpté et redoré, travail français d'époque Louis XIII Elève de son père Jan Baptist Weenix, Jan Weenix se spécialise à ses débuts dans les mêmes tableaux de paysages italiens et de scène portuaire. Dans les années 1680, Jan Weenix abandonne ces sujets au profit de natures mortes de chasse qui font sa renommée. A l'instar des tableaux de même sujet de son cousin Melchior d'Hondecoeter, ses oeuvres prisées à la fin du XVIIe siècle deviennent très populaires au début du XVIIIe siècle. Dans les années 1702 - 1714, Jan Weenix devient le peintre officiel de l'Electeur Palatin Johann Wilhelm von der Pfalz de Düsseldorf pour lequel il compose une série de douze tableaux de chasse pour le château de Bensberg, désormais conservés à Münich, au Bayerische Staatsgemälde-sammlungen : les voyant in situ en 1774, Goethe aurait dit que Weenix avait surpassé la nature... Après la mort de l'Electeur, il revient à Amsterdam où il décore des maisons et répond à de nombreuses commandes. Notre tableau peut être rapproché de la composition Limier au trophée de cerf et aux attributs de la chasse de Jan Weenix conservée à Londres, The National Gallery (toile, 173,5 x 157 cm, signée et datée 1708) : les deux compositions présentent une mise en page semblable quoiqu'inversée, la présence des mêmes motifs, chien surplombant son trophée, jeune homme sonnant le cor et végétation évoquant les oeuvres de Pynacker, ainsi que cette lumière chaude caractéristique de l'artiste.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue