GRAND CABINET

Lot 31
Got to lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
GRAND CABINET

à panneaux de verre peint et doré, palissandre et bois noirci, la façade ouvrant à huit tiroirs et un guichet découvrant à quatre tiroirs et un secret, les panneaux à décor de scènes de la mythologie grecque et de l’histoire chrétienne reposant sur un piètement en bois tourné et noirci à colonne en balustre et barre d’entretoise.


Italie, Naples, dernier tiers du XVIIe siècle.


H. 177 cm - L. 147 cm - P. 42 cm PFD


Petits accidents



Référence bibliographique :


J. Geyssant, Peintures sous verre de l’Antiquité à nos jours, Paris, 2008.



En tant que technique de décoration, la peinture sous verre est employée essentiellement en Europe depuis l’époque romaine. Les plus brillantes illustrations de ce savoir-faire se retrouvent notamment en Italie (Naples) et en Espagne, mais également en Bohême et aux Pays-Bas, dans un style baroque jusqu’à la fin du XVIIe siècle, puis plus tardivement au XVIIIe siècle en France, en Angleterre, en Suisse et en Bavière.


Dans le royaume de Naples, plusieurs cabinets sur piétement furent réalisés dans le dernier tiers du XVIIe siècle ; les plus illustres sont une paire de cabinets reprenant une architecture similaire au cabinet présenté ici avec deux corps de tiroirs de part et d’autre d’un panneau central flanqué de deux colonnes (Geyssant, op. cit. p. 56). Le nom du célèbre peintre Lucas Giordano (1634-1705) est fréquemment cité pour les peintures les plus ambitieuses, on sait cependant que plusieurs peintres s’illustrèrent également dans la technique du verre peint, citons notamment Carlo Garofalo, Andrea Vicenti, Francesco fit Ciccio La Torre et Domenico Coscia. On connait deux peintures datées de 1688 et signées de Luca Giordano (Palais de la Granja) ; deux autres plaques probablement destinées à orner la façade d’un cabinet illustrant « La Jérusalem délivrée » et signées du

My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue