Rare paire de tables de salon, les montants...

Lot 160
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Result without fees
Result : 47 000EUR

Rare paire de tables de salon, les montants...

Rare paire de tables de salon, les montants et les pieds galbés cambrés en placage de satiné à pans coupés partiel en placage d'amarante. Elles ouvrent en façade à une tirette et trois tiroirs dont un simulé à décor de quartefeuilles en satiné sur fond d'amarante comme les côtés dont un ouvrant par un tiroir. Les plateaux rectangulaires galbés dans les angles à décor semblable centré d'un grand médaillon ovale à corbeille de fleurs en bois teintés sur fond d'ébène dans un large ruban à enroulements. Garniture de bronze doré : très belle galerie repercée à motifs cercles et médaillons, entrées de serrure à écusson bordé de laurier, sabots de bronze à volutes feuillagées.
Estampillées JF OEBEN et JME
Epoque Transition Louis XV, Louis XVI
H. 75 cm - L. 47 cm - P. 37 cm
Marqueterie du plateau postérieure

Jean-François OEBEN (1721-1763)
Il était plus doué pour son art que pour les chiffres...Il meurt en 1763 deux ans après une faillite retentissante mais avec une renommée éblouissante.
Son séjour chez le fils de André-Charles BOULLE, ses travaux pour le marchand mercier Lazare DUVAUX, lui font connaître Madame de Pompadour, qui deviendra sa fidèle cliente, comme d'autres membres éminents de la Cour et de la Ville ; grâce à la protection de la marquise, vers 1756, il entreprend la construction du célèbre bureau du roi Louis XV (aujourd'hui à Versailles), que la mort ne lui permettra pas de terminer : c'est pourtant le couronnement de sa carrière : l'inventivité de ses meubles "mécaniques", la perfection de leurs lignes et la qualité de ses marqueteries lui attirent tous les suffrages.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue