COLLECTION HISTORIQUE DE CASQUES MILITAIRES
provenant des collections du Musée des Sapeurs-Pompiers de Lyon


MILITARIA - SOUVENIRS HISTORIQUES
VENTE AUX ENCHÈRES - LYON -18 JUIN 2024

DE BAECQUE & Associés annonce la vente aux enchères exceptionnelle d’une collection de près de 500 casques militaires provenant de tous corps d’armées et de plusieurs pays dont des pièces rares, uniques ou ayant contribué à des moments historiques comme les débarquements de Normandie et de Provence il y a 80 ans. Cette collection unique acquise par le Musée des Sapeurs-Pomiers de Lyon en 1992 sera dispersée le mardi 18 juin 2024 à Lyon.
 
En 1992, le Musée des Sapeurs-Pompiers de Lyon acquiert l’ensemble d’une prestigieuse collection de près de 1 400 casques réunie dans les années 1970-1980 par un collectionneur hollandais.
Dans cet ensemble éclectique, une très belle série de casques de pompiers exposée aujourd’hui dans le musée, mais aussi des casques militaires, de tous corps d’armées et de plusieurs pays. Ces derniers, hors thème du Musée des Sapeurs-Pompiers ont été soigneusement conservés par l’institution lyonnaise jusqu’à aujourd’hui.

Désireux de partager ces 500 casques militaires avec collectionneurs, amateurs ou institutions, le Musée des Sapeurs-Pompiers confie à DE BAECQUE & Associés la vente aux enchères de cette collection de souvenirs historiques dont certains lots inédits ou rares sur le marché.

« En 1992 le musée se porte acquéreur d’une riche collection de 1 380 casques, dont 840 de sapeurs- pompiers du monde et 540 casques militaires et prévoit la revente de la partie militaire ultérieurement. En 2008, le Musée se dote de personnel scientifique et culturel pour gérer la collection et reprend en 2023 son travail de documentation et d’inventaire de sa collection. Le thème du musée étant la mission des sapeurs- pompiers, la collection de casques militaires n’y a pas sa place » confie le Musée des Sapeurs-Pompiers.

Expertisés par Nicolas Dugoujon, expert en souvenirs historiques, ces casques témoignent de l’histoire militaire internationale. Parmi eux, une série de casques français, anglais et américains ayant servi à la libération de la France, aux débarquements de Normandie et de Provence, qui célèbrent leurs 80 ans en 2024.

Les acquéreurs retrouveront également des pièces uniques et rares comme un casque de guetteur de tranchée, modèle de Saint-Chamond de la Première Guerre Mondiale (1 000 - 1 200 €), un casque d’aviateur type Roold cira 1914-1918 (estimation 500 - 600 €) ou un casque du Portugal modèle 16 (estimation 200 - 250 €).


 







France
Casque de guetteur de tranchée, modèle de Saint-Chamond, Première Guerre Mondiale
En fonte d'acier, fruste, restes de peinture, manque la coiffe, peau d'orange par endroits, oxydations, trâces d'impact (?) sur le dessus

Ce casque de la plus grande rareté, inspiré du Pot-en-Tête de 1846 devait servir pour les guetteurs lorsqu'ils se hissaient en haut de la tranchée. Inconfortable et peu efficace, il ne fut utilisé que sur peu de secteurs du front et vite abandonné.

Estimation 1 000 - 1 200 €      





France
Casque d'aviateur type Roold

En liège gainé de cuir, courte visière, coiffe cuir et soie jaune matelassée, jugulaire tissu, taille 57.
Circa 1914-1918

Estimation 500 - 600 €





France
Casque motorisé modèle 35 de la Gendarmerie Maritime
Bombe peinte en noir (éclats et craquelures), bandeau cuir du modèle, attribut central laiton avec grenade brochant une ancre, coiffe du modèle de couleur fauve
Époque Seconde Guerre Mondiale

Estimation 300 - 350 €





Portugal
Casque modèle 16 pour les volontaires en Espagne en 1936
Bombe de forme "plat à barbe" en acier cannelé, livrée verte (accidents et manques), croix pattée portugaise peinte en jaune sur le devant (manques), coiffe cuir, tissu et liège (manques)

Estimation 200 - 250 €





France
Casque motorisé modèle 1935, Premier Régiment du train
Bombe acier avec bandeau cuir du modèle, remis en peinture blanche après 1945 avec bande verte de la régulation routière et insigne centrale polychrome du Premier Régiment du train, coiffe cuir du modèle

Estimation 200 - 250 €



INFORMATIONS PRATIQUES

Vente aux enchères
COLLECTION HISTORIQUE DE 500 CASQUES MILITAIRES
provenant du Musée des Sapeurs-Pompiers de Lyon
Mardi 18 juin 2024 - 14h00
70 rue Vendôme 69006 Lyon

Dates d’exposition publique
Lundi 17 juin de 10h à 12h et de 14h à 18h
Mardi 18 juin de 9h à 12h

Responsable de la vente 
Pierre BOURG - pbo@debaecque.fr 

Expert 
Nicolas DUGOUJON


A propos du Musée des Sapeurs-Pompiers de Lyon
Depuis 1971, le musée des sapeurs-pompiers Lyon-Rhône conserve, restaure et enrichit avec passion une collection de plus de 5 000 pièces de matériels d’intervention d’exception. Pompes à bras, véhicules, bateaux, tenues ou encore casque retracent l’histoire de la mission des sapeurs-pompiers depuis le 18e siècle.
En 2005, le musée reçoit l’appellation « Musée de France », qui érige sa collection au rang de « patrimoine national ». Il réalise depuis un important travail de mise en valeur de la collection afin de la présenter au public. Aujourd’hui, il accueille plus de 13 000 visiteurs chaque année. Le musée propose à ses visiteurs, dès 3 ans, de nombreuses activités permettant de s’initier à la prévention et au rôle du citoyen dans la chaine des secours. Ces animations sont également portées hors les murs du musée dans des établissements scolaires, centres de loisirs ou maisons de retraites.
Des visites de groupes sont par ailleurs proposées toute l’année au musée et au cœur de sa réserve pour découvrir la collection de véhicules.
Enfin, le musée présente régulièrement au public des expositions temporaires pour mettre en valeur ses collections en lien avec les missions des sapeurs-pompiers.